Villa Kérylos, de Marguerite Rothe

VILLA KÉRYLOS_02« Court récit d’une échappée belle en azur »

Il y a des jours inoubliables. De ceux au cours desquels, alors qu’ordinairement elle nous échappe, se révèle à notre regard et à notre entendement l’essence même des choses et des êtres. Ces heures improbables, notre mémoire se charge de les transmuter en jours ineffaçables, imprégnés de laideur ou de merveilleux. Aujourd’hui, laissons la laideur de côté. Entre tous ces souvenirs inoubliables qui m’habitent, il y a cet épisode saturé d’azur où, un matin, pendant un certain mois de juillet, je me suis rendue à Beaulieu-sur-Mer dans le but d’y faire la visite de la villa Kérylos. Au bout du compte, ce qui ne devait être qu’une excursion sans prétention se révéla être une découverte comme on en fait peu ; admirable, est, je crois, le mot le plus pertinent pour la qualifier. Marquée du sceau de la beauté, cette matinée a façonné dans ma mémoire un souvenir de contemplation pure, de liberté absolue, toutes deux magnifiées par le souffle d’une inspiration foisonnante. Un matin béni, au cours duquel j’ai fait un voyage plus grand et plus fantastique que si j’étais partie tenter l’aventure de l’autre côté de la Terre. Lire la suite

Publicités